Ingénieur environnement: l’écologie dans l’entreprise

En quête d’un emploi responsable, qui allie les sciences, le respect des normes, la sécurité et le développement rentable d’une entreprise ? Bienvenue dans les fonctions de l’ingénieur environnement !

Salaire à l’embauche Secteurs d’activité principaux ça recrute? Filières de formation
INFOS CLEFS 2 500€ mensuel environ. Entreprises industrielles, bureaux d’études, collectivités territoriales. Oui! La demande est présente. Ecole d’ingénieur généraliste avec une spécialité environnement, telle que le domaine de spécialisation CITE ou le domaine Smart cities de HEI

C’est quoi un ingénieur environnement ?

L’ingénieur environnement est responsable de la mise en place d’un système de management environnemental dans l’entreprise qui l’emploie. 

Dans un contexte où le développement durable et l’écologie concernent toutes les industries, son objectif est d’aider son entreprise à réduire son impact global sur l’environnement. Protection du sol, protection de l’eau, protection des habitants, sécurité des collaborateurs : au-delà de la seule sensibilité écologique, l’ingénieur environnement joue un rôle clé pour sécuriser les activités industrielles.

Il part donc à la recherche de solutions pragmatiques et innovantes pour améliorer les choses à tous les niveaux, pour les produits comme pour les procédés ou les projets lancés dans l’entreprise. 

L’ingénieur environnement va ainsi chercher à réduire les consommations d’eau et d’énergie. Il va identifier les émissions de polluants dans les rejets atmosphériques ou les rejets liquides, les quantifier et agir pour les limiter, voire les supprimer. Il va analyser le cycle de vie des produits pour favoriser l’écoconception. 

Enfin, il joue aussi un rôle clé dans la sensibilisation des collaborateurs de l’entreprise et dans les échanges d’informations avec l’ensemble de ses parties prenantes (fournisseurs, clients, mais aussi mairies, préfectures, etc.).

 

Ingénieur environnement, ses missions principales

Les missions principales de l’ingénieur environnement sont les suivantes :

  • analyse des procédés de l’entreprise d’un point de vue environnemental ;
  • création, mise en œuvre et suivi d’une politique de management environnemental efficiente et conforme à la réglementation en vigueur, aux normes et aux certifications applicables à l’entreprise (normes ISO par exemple) ;
  • développement et animation de la culture environnementale au sein de l’entreprise : formation, sensibilisation, rappel des règles et procédures ;
  • veille réglementaire et scientifique ;
  • actions de représentation et de communication auprès des parties prenantes de l’entreprise.

Pour mener à bien l’ensemble de ces missions, l’ingénieur environnement maîtrise donc bien sûr l’environnement scientifique et technique du secteur qui l’emploie, mais aussi la réglementation en vigueur. 

 

Dans quels secteurs travaille l’ingénieur environnement ?

 

L’ingénieur environnement peut travailler pour de grandes entreprises industrielles, dans lesquelles il sera souvent spécialisé (chargé de projet dans le cadre d’une certification ISO par exemple, responsable de la gestion des déchets spéciaux). 

Dans des structures plus petites, il assurera des missions plus variées et devra faire preuve de polyvalence. Il endosse alors souvent le rôle de responsable environnement. ?

Il peut aussi travailler en bureau d’études, où il assurera des missions de conseils, la réalisation d’analyse pour diverses entreprises, comme des analyses du cycle de vie, des bilans carbone, etc. 

Enfin, certains ingénieurs environnement exercent en collectivité.

Ingénieur environnement, entre écologie, normes et performances

L’ingénieur environnement exerce une fonction passionnante de conciliation entre les enjeux de rentabilité et de performance de l’entreprise, et les enjeux écologiques et normatifs. Il doit savoir conseiller, échanger, réfléchir à des solutions intelligentes et efficaces, mais aussi préparer des audits, se tenir au courant de l’évolution des normes de sécurité environnementales applicables dans l’entreprise… C’est un métier varié, qui nécessite beaucoup de rigueur et de polyvalence.

 

Quelles compétences clés pour être ingénieur environnement ?

  • autonomie, sens des responsabilités ;
  • connaissance fine de la réglementation ;
  • connaissance des spécificités de la gestion environnementale dans son secteur d’activité (gestion des déchets, traitement de l’eau, etc.) ;
  • maîtrise des techniques et méthodes d’analyses des risques ;
  • gestion de projets ;
  • solide culture scientifique généraliste (chimie, biologie, notamment).

Un ingénieur environnement doit en outre développer les qualités suivantes :

  • sens de la diplomatie, de l’écoute et du dialogue, aisance relationnelle ;
  • capacité à travailler en équipe ;
  • capacité à s’adapter à des interlocuteurs nombreux et à différents niveaux d’informations ou de décisions (directeurs de sites, collaborateurs, mais aussi personnes externes à l’entreprise, décideurs politiques, associations de riverains, etc.) ;
  • capacité à convaincre et à embarquer dans le changement et le respect de la politique environnementale ;
  • flexibilité et adaptabilité, pour passer d’une mission à une autre rapidement.

 

L’ingénieur environnement, en particulier dans des petites structures, travaille sur plusieurs fronts à la fois et devra savoir bien ajuster ses différentes casquettes. Il est méthodique et rigoureux pour mener ses audits et analyses, il fait preuve d’empathie, d’écoute et de persuasion pour sensibiliser les collaborateurs, expliquer, et il reste constamment en veille et curieux pour garder à jour ses connaissances réglementaires et techniques. L’ingénieur environnement exerce donc un métier très complet.

L’ingénieur environnement est donc un véritable métier d’avenir. Découvrir d’autres métiers d’ingénieurs d’avenir.

Quelle formation suivre pour devenir ingénieur environnement ?

Pour devenir ingénieur environnement, après un bac scientifique, orientez-vous vers des études d’ingénierie généraliste, et spécialisez-vous en environnement. Plusieurs écoles d’ingénieur proposent ce type de parcours. 

Il est également possible d’exercer ce métier avec un master en droit et une spécialisation en droit environnemental.

Vous êtes étudiants à HEI, vous souhaitez intégrer HEI et ce métier vous intéresse ? Au sein de l’école d’ingénieur généraliste HEI, vous pouvez choisir le domaine de spécialisation Chimie Innovante et transition écologique, qui dote ses futurs diplômés des compétences techniques et des connaissances scientifiques fondamentales pour exercer en tant qu’ingénieur environnement dès la sortie de leurs études. Au programme : analyse du cycle de vie des produits, analyse des procédés, maîtrise de l’efficacité énergétique, valorisation des déchets, etc. Les étudiants suivent des stages de qualité auprès de grandes entreprises dans la région Hauts-de-France et au-delà. Des bases solides pour un métier d’avenir.

A HEI, le domaine Smart cities, vous permet également d’envisager une carrière d’ingénieur environnement notamment au niveau de la ville ou de la conception d’un quartier ou écoquartier. 

Evolution de carrière d’un ingénieur environnement

Dans des industries de grande taille, l’ingénieur environnement peut évoluer vers des fonctions de responsable environnement ou encore de directeur environnement. Il peut aussi devenir un expert indépendant et monter son propre bureau d’études. Des ponts sont aussi possibles vers les métiers de la qualité, et de l’Hygiène, de la sécurité et de l’environnement (HSE).

Quel est le salaire d’un ingénieur environnement ?
En début de carrière, l’ingénieur environnement gagne entre 27 k€ et 30 k€ par an selon l’APEC. Un cadre confirmé avec de l’expérience peut toucher jusqu’à 45 k€ annuels. Les offres d’emploi sont régulières pour ce métier, à tout niveau d’expérience.
Découvrir le domaine CITE d'HEI
Partages