Ingénieur financier : les modèles mathématiques en salle des marchés

L’ingénieur financier construit les modèles mathématiques et informatiques à l’origine des choix d’investissements financiers de ses employeurs. Grandes responsabilités et tension permanente caractérisent ce métier élitiste, et fortement rémunérateur.

INFOS CLEFS

Salaire à l’embauche Secteurs d’activité principaux ça recrute? Filières de formation
INFOS CLEFS 4 000€ mensuel environ. Bourse, Banque et assurance, Services financiers des grandes entreprises, Fonds d’investissement Oui! La demande est présente. Grandes écoles spécialisées, école de commerce, école d’ingénieur avec une spécialisation en finances

Que fait l’ingénieur financier ?

Ingénieur financier, ses missions principales

Fin stratège, et grand spécialiste de la finance, l’ingénieur financier conçoit des modèles mathématiques et informatiques pour construire les meilleures stratégies d’investissements possibles. 

En Bourse, en banque ou en entreprise, son expertise aide les traders et les différents opérateurs financiers avec lesquels il collabore à optimiser leurs placements. 

Entre évaluations des risques, optimisation de la rentabilité, potentiel de croissance d’un marché, d’une entreprise, l’ingénieur financier croise quotidiennement quantité de données pour créer des outils stratégiques dans les prises de décisions financières.

Ses principales missions sont généralement les suivantes : 

  • veille et analyse de marché et mesure des risques à l’aide de modèles mathématiques
  • conception et développement d’outils et de logiciels d’analyse financière pour différents opérateurs de marchés
  • création de produits financiers
  • montage de dossiers de financement complexe
  • expertise de projets d’investissements
  • ….

En fin analyste, l’ingénieur financier est à la fois un consultant expert pour la banque ou l’entreprise qui l’emploie. Il peut aussi exercer des missions de chef de projet et manager une équipe d’opérateurs placés sous sa responsabilité. 

 

Où travaille l’ingénieur financier ? Trois principaux secteurs d’activité

Les ingénieurs financiers exercent essentiellement dans les secteurs suivants :

  • en Bourse, où ils travaillent à la conception de modèles mathématiques complexes ;
  • en Banque et en fonds d’investissement où ils sont des experts des stratégies d’investissements ;
  • en Entreprise, où ils peuvent gérer des projets d’investissement lourd, des montages d’opérations financières complexes, dans le cadre de rachat, de fusion-acquisition, ou encore pour optimiser les placements de la société. 

L’ingénieur financier occupe donc un poste clé, responsable du bon développement des affaires de l’entreprise et de sa bonne santé financière. 

Un métier, des compétences, des enjeux

Les compétences clés de l’ingénieur financier

L’ingénieur financier maîtrise les mathématiques appliquées et des modèles de réflexion complexes. En plus de son expertise en informatique et en mathématiques, il possède aussi des connaissances fines en économie. Il peut également développer son sens commercial et des affaires. Dans ce métier, il est indispensable aussi de rester à l’affût de l’actualité des marchés sur lesquels on exerce, et des impacts que les évolutions sociales, politiques, réglementaires peuvent avoir sur ces marchés. Le secteur de la finance connaît des fluctuations quotidiennes, et le rôle de l’ingénieur financier consiste à les comprendre et de les anticiper pour créer des modèles d’aide à la décision. L'ingénieur financier endosse donc de lourdes responsabilités. Choisir ce métier implique aussi d'accepter la pression permanente qui caractérise le milieu de la finance.

Quelles qualités pour exercer ? 

L’ingénieur financier doit développer les qualités suivantes :

  • une très grande rigueur dans la création de ses modèles mathématiques et ses analyses ;
  • une grande curiosité pour rester en veille constante sur les évolutions des marchés ;
  • une très forte capacité de concentration ;
  • la capacité à prendre des décisions rapidement, dans un environnement mouvant ;
  • une vraie force de travail, d’autant que les horaires peuvent s’avérer contraignants et exigeants ;
  • une indispensable maîtrise de l’anglais, la Finance étant un secteur international ;
  • une grande résistance au stress.

Quelle formation suivre pour devenir ingénieur financier ?

Le bac scientifique est de rigueur pour devenir ingénieur financier. Il faudra ensuite s’orienter soit vers des écoles spécialisées comme les écoles de commerce et choisir une spécialité finance, ou des écoles d’ingénieur en s’orientant en 4e ou 5e année vers des parcours de spécialisation en finance et en banque. Il est également possible de passer par un master en gestion, management et finance ou des masters de droit, économie, gestion avec une spécialisation en finance également. 

Les étudiants étudieront au cours de leur formation l’analyse des risques financiers, l’économie des marchés financiers, les mathématiques appliquées, la finance, le droit commercial, la réglementation bancaire, la modélisation économique, etc.

Vous souhaitez rejoindre l’école et le métier d’ingénieur financier vous intéresse ?

HEI propose une spécialisation finance, accessible à partir de la 4e année de son cycle ingénieur. Cette formation apporte aux étudiants des compétences solides en marchés et produits financiers, en gestion des risques, en analyse et en mathématiques financières, en finance internationale ainsi qu’en réglementations bancaires et d’assurance. Les diplômés de cette formation intéressent en particulier le secteur bancaire, qui apprécie la rigueur scientifique des ingénieurs généralistes.
Découvrir le domaine

Quelle évolution de carrière possible ?

Le métier d’ingénieur financier est accessible en premier emploi après un stage de longue durée, en tant qu’assistant par exemple. Les ingénieurs spécialisés en finance peuvent aussi exercer des métiers d’auditeurs, d’analyste financier, de contrôleur financier, de contrôleur de gestion, ou encore de gestionnaire de patrimoine.

S’il souhaite évoluer dans sa carrière, l’ingénieur financier peut s’orienter vers des métiers d’analystes plus spécifiques (analyste de risques bancaires), vers des postes de conseil en gestion de patrimoine, ou vers des postes experts en études et prospectives économiques. 

Des postes de direction peuvent aussi s’ouvrir à lui dans le secteur bancaire.

 

Quel est le salaire de l’ingénieur financier ? 

Côté salaires, la rémunération des ingénieurs financiers est à la hauteur des risques qu’ils prennent et de leur engagement, avec des salaires à partir de 38 k€, y compris en début de carrière, en France. Avec de l’expérience, les salaires peuvent grimper rapidement, jusqu’à plus de 90 k€. 

Les offres d’emplois sont globalement au rendez-vous, en particulier en Banque où des profils d’ingénieurs financiers sont régulièrement embauchés. Il faut tout de même se préparer à être mobile et à exercer à l’étranger, pour ce métier très international.

 

Partages