Comment bien préparer le concours d’école d’ingénieur ?

Que vous soyez un futur bachelier ou déjà Bac+2, votre entrée à HEI est conditionnée à votre réussite à certaines épreuves spécifiques aux écoles d’ingénieur. Les bacheliers doivent passer le Concours Puissance Alpha, et les Bac+2 des oraux de personnalité et de motivation.

Ces deux exercices ne s’improvisent pas, et nécessitent une préparation approfondie. Voici tous les conseils de l’équipe pédagogique d’HEI pour bien vous préparer aux épreuves d’intégration des cursus d’ingénieur !

 

Je suis en Terminale S, et je souhaite intégrer la Grande École d’ingénieur généraliste HEI. Comment me préparer au Concours Puissance Alpha ?

Après la formulation de leurs vœux sur la plateforme Parcoursup (22 janvier au 14 mars 2019), l’accès direct des futurs bacheliers aux grandes écoles d’ingénieurs françaises, comme HEI, est conditionné à leur réussite au Concours Puissance Alpha, qui compte pour 50% de la note finale.

Qu’est-ce que le Concours Puissance Alpha ?

Le Concours Puissance Alpha est le passage obligé pour les élèves de Terminale S, ainsi que les étudiants titulaires d’un Bac S depuis moins de 2 ans, souhaitant intégrer une des 16 Grandes Écoles françaises habilitées à délivrer le titre d’ingénieur par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI).

Ce concours unique se déroule le même jour, dans 40 centres d’examens en France et à l’étranger, et vous donne accès à plus de 4 000 places réparties dans 42 programmes d’enseignement.

Le Concours Puissance Alpha comprend deux volets comptant chacun pour 50% de la note finale.

    1. L’étude de votre dossier de candidature

Votre dossier de candidature comprend :

      • votre lettre de motivation,
      • vos notes dans toutes les matières obtenues en classe de Première et pendant les deux premiers trimestres de Terminale,
      • ainsi que vos notes aux épreuves anticipées de français du baccalauréat.

A partir de fin mars, votre dossier est étudié une première fois de manière globale, avec une attention particulière aux notes dans les matières scientifiques.

La seconde étude est, elle, spécifique à chacun des 42 programmes. Cette seconde évaluation compare votre dossier aux critères définis par chaque école, en se basant notamment sur votre fiche avenir, votre projet de formation motivé, et vos notes de langues si vous vous destinez à un cursus international.

Bon à savoir : contrairement à certaines sections internationales, HEI ne demande pas d’examen oral d’anglais.

A l’issue de cette première phase, le jury effectue un premier classement, et les candidats ayant présenté un excellent dossier scolaire sont déclarés « grands classés », ce qui les dispense des épreuves écrites.

    1. Les épreuves écrites

Les épreuves écrites du Concours Puissance Alpha se déroulent toutes le même jour dans une quarantaine de centres d’examens répartis en France et à l’international.

Cette année, l’examen aura lieu le 27 avril 2019.

Ces épreuves portent sur le programme de Terminale S :

      • QCM de mathématiques (2h),
      • QCM de physique (1h15),
      • QCM de chimie et biologie (1h15),
      • et enfin une épreuve de motivation et de personnalité (45 min) sous forme de rédaction.

Bon à savoir : les calculatrices et les appareils électroniques (dont les smartphones) sont interdits.

    1. Les résultats du concours d’entrée en études d’ingénieur

Début mai, vous pourrez consulter vos notes directement dans votre « espace candidat » sur le site du Concours Puissance Alpha.

Et fin mai, votre classement personnalisé pour chaque école sera publié, pour que vous puissiez finaliser votre choix parmi les propositions d’admission sur Parcoursup.

Comment bien préparer le Concours Puissance Alpha ?

Les épreuves écrites du Concours Puissance Alpha sont souvent stressantes pour les candidats. Mais, pas de panique ! Pourquoi ? Premièrement, nous vous rassurons : tout le monde a survécu à ces épreuves 😉! Et deuxièmement, voici quelques astuces pour bien vous préparer.

    1. Je m’entraîne aux QCM

Pour ne pas stresser le jour J, un bon entraînement s’impose :

      • Commencez par vous familiariser avec les anciens sujets grâce aux annales officielles du concours à télécharger directement ici. Testez-vous en conditions réelles grâce à un minuteur.
      • Exercez-vous avec l’application mobile gratuite du concours, disponible pour android et ios.
      • Visionnez les vidéos pédagogiques et lisez les fiches pratiques de révision pour connaître l’essentiel à retenir pour ce concours, recevoir des conseils et découvrir les détails des épreuves.
      • Enfin, la plateforme du concours vous propose des cours de préparation en live chats avec un professeur. Pour connaître les dates, c’est par ici !

Encore mieux ! HEI Lille organise une session d’entraînement dans ses locaux Samedi 30 mars 2019 de 9h30 à 16h30. Au programme :

      • accueil & petit-déjeuner,
      • épreuves d’entraînement en maths, physique, chimie avec des enseignants de classes préparatoires,
      • conseils et astuces pour réussir un QCM,
      • et échanges avec des étudiants de l’école.

Le nombre de place est limité, donc inscrivez-vous vite !

    1. Je me prépare à l’épreuve de rédaction sur mes motivations et ma personnalité

Comme vous l’avez vu plus haut, les épreuves écrites comportent également une rédaction de motivation et de personnalité. Un peu plus redoutée que les autres, cette épreuve est pourtant l’occasion de faire vraiment la différence, car elle vous est très personnelle.

Cette épreuve courte (45 minutes) comprend quatre questions d’expression libre sur votre motivation. Pour vous y préparer :

      • Renseignez-vous sur les écoles que vous souhaitez intégrer, leurs différentes filières, l’organisation des cursus et les métiers auxquels elles préparent.
      • En parallèle, établissez la liste de vos envies professionnelles, de vos loisirs, de vos parcours scolaires… pour identifier vos motivations et vos principaux traits de caractère.
      • Avec ces deux éléments, préparez un argumentaire expliquant précisément votre projet professionnel, pourquoi vous avez fait ces choix, quels sont vos objectifs, dans quels secteurs vous voudriez exercer… Vous devez mettre en évidence la cohérence de votre démarche.
      • N’oubliez pas : le jury veut voir transparaître votre personnalité. Vous devez donc rester authentique et sincère. Pas de formules toute faites, ou apprises par cœur sur des sites web dédiés.
      • Le jour J, avant de passer à la rédaction au propre, listez vos éléments de réponse au brouillon, puis organisez-les de manière à produire un argumentaire cohérent, exhaustif et concis (l’espace étant limité).
      • Et dernière chose qu’on ne répétera jamais assez : attention à votre orthographe, votre grammaire, votre conjugaison, la lisibilité de votre écriture et votre style ! Ces aspects en disent souvent plus sur vous que votre réponse elle-même !
    1. La veille du jour J

Pour être sûr d’arriver sans stress supplémentaire à votre concours, la veille :

      • Préparez vos affaires. Minimum vital : trois stylos (bleu, noir et rouge) et un minuteur. Attention, les smartphones, comme les calculatrices, sont totalement interdits !
      • Contrôlez votre convocation : adresse du centre d’examen, horaires, informations importantes…
      • Vérifiez votre itinéraire et prévoyez un temps de trajet avec une marge de sécurité.
      • Et passez une bonne nuit. Oui, plus facile à dire qu’à faire… Un conseil : pas de révisions ce soir. Détendez-vous et allez vous coucher tôt.
    1. Le grand jour est arrivé !

Le Concours Puissance Alpha est avant tout un marathon. Pour rester serein et concentré toute la journée, voici quelques conseils :

    • Prenez un solide petit-déjeuner pour être d’attaque toute la matinée.
    • Avant de partir de chez vous, vérifiez vos affaires. Vous avez tout ? Votre convocation et votre pièce d’identité sont bien là ? Les stylos fonctionnent ? Ok, vous êtes paré !
    • Avant de commencer chaque épreuve, pas de panique. Respirez un grand coup avant de vous lancer.
    • Pendant les épreuves, remplissez votre grille de réponse correctement et proprement pour ne pas fausser la correction automatique : nom, prénom, centre d’examen, code barre, type de Bac, nom de l’épreuve, manière de remplir les cases…
    • Soyez très attentifs aux consignes. Nombre de réponses attendues, barèmes, questions obligatoires ou non… toutes ces informations vont orienter vos décisions pour ne pas perdre de temps. Bon à savoir : ne répondez pas au hasard, car une réponse fausse vous fait perdre des points, alors qu’un item resté blanc non.
    • Pour gagner du temps, commencez par les questions dont vous connaissez la réponse.
    • Gardez un œil sur la montre pour ne pas vous faire surprendre par le temps.

Un dernier conseil pour la route ? Faites-vous confiance ! Vous vous êtes entraîné, et vous maîtrisez les enseignements de Terminale S. Il n’y a donc aucune raison pour que vous ne réussissiez pas votre Concours Puissance Alpha !

Pour en savoir plus

Je suis Bac+2, et je souhaite intégrer la Grande École d’ingénieur généraliste HEI directement en cycle ingénieur. Comment me préparer aux oraux ?

En tant que Bac+2 voulant intégrer le cycle ingénieur à HEI, vous devez passer des oraux de personnalité et de motivation. Loin d’être anodin, cet exercice nécessite une préparation soigneuse. Voici tous les conseils de l’équipe pédagogique d’HEI pour bien préparer vos entretiens.

Quels sont les objectifs du jury d’oral ?

Lors des oraux de motivation et de personnalité, le jury à plusieurs objectifs :

  • vous connaître, déceler votre personnalité et cerner votre profil ;
  • et comprendre les raisons qui vous poussent à vouloir intégrer une école d’ingénieurs, et la filière que vous envisagez en particulier.

Les écoles cherchent des étudiants équilibrés, motivés, ouverts sur le Monde, avec un projet professionnel défini et conscients des responsabilités incombant à un futur ingénieur.

Pas de panique ! Les examinateurs ne cherchent pas à vous déstabiliser. Le jury pose simplement des questions pour vous pousser à aller jusqu’au bout de votre réflexion.

Comment bien préparer votre entretien ?

Un oral nécessite une préparation bien en amont du jour J. Pour faire bonne impression, vous devez être en mesure de présenter un projet professionnel cohérent. Voici la marche à suivre en deux étapes clés.

    1. Première étape : se renseigner sur l’école et ses filières

Point très important lors de votre entretien, vous devez montrer au jury que vous postulez dans leur établissement en toute connaissance de cause.

Que ce soit sur le site Internet de l’école, dans les brochures de présentation, lors des portes ouvertes ou pendant des forums d’orientation, renseignez-vous sur tous les aspects de l’établissement :

      • quelles sont l’histoire et la réputation de l’école ?
      • quelles sont ses spécificités (cursus en anglais, stages internationaux…) ?
      • combien d’étudiants accueille-t-elle ?
      • quels sont ses différents domaines de formations ?
      • quels sont les détails du cursus que vous souhaitez intégrer ?
      • quels sont les débouchés ?
    1. Seconde étape : formaliser un projet professionnel cohérent pour en faire une présentation précise et concise

Formaliser son projet professionnel, savoir le présenter à un jury et répondre à leurs questions implique de bien se connaître. La première question de l’entretien sera d’ailleurs immanquablement : « Pouvez-vous vous présenter ? » Entraînez-vous à résumer en moins de 3 minutes d’où vous venez, quel sont votre parcours scolaire, vos passions, vos objectifs professionnels, pourquoi vous postulez aux cursus d’HEI… Cet exercice n’est pas inné. Voici quels conseils pour bien le préparer.

Comme lorsque vous avez rédigé la lettre de motivation accompagnant votre dossier de candidature, la présentation de votre projet professionnel doit faire apparaître la cohérence de votre parcours, vos motivations, vos activités extrascolaires et vos centres d’intérêt.

Préparez les points clés à aborder :

      • quel est votre parcours jusque-là ?
      • quels sont vos qualités et vos défauts ?
      • si vous avez rencontré des écueils dans votre parcours, comment les avez-vous surmontés ?
      • quelles sont vos aspirations professionnelles ?
      • quels sont les domaines et les secteurs d’activité qui vous attirent ? Pourquoi ?
      • qu’est-ce que le métier d’ingénieur ?
      • qu’est-ce que vous attire dans cette profession et dans le ou les domaines de spécialisation choisis ?
      • quelles sont vos qualités qui feront de vous un bon ingénieur ?
      • en quoi les formations que vous avez déjà suivies s’intègrent-elles à ce projet ?
      • pourquoi l’intégration à l’école d’ingénieur HEI est-elle nécessaire à la concrétisation de votre projet professionnel ? Pourquoi cette école en particulier ?

Selon votre expérience et votre parcours, le jury voudra approfondir certains points en vous posant des questions plus pointues.

Si votre projet professionnel n’est pas encore extrêmement précis, ce n’est pas grave ! Les examinateurs peuvent tout à fait entendre que votre choix de spécialité ne soit pas encore tout à fait arrêté, mais que tel ou tel domaine vous intéresse pour telle ou telle raison. L’important ici est d’argumenter sur le cap que vous êtes fixé, et non l’objectif final.

Vos activités extrascolaires sont de vraies valeurs ajoutées à votre candidature. Les futurs ingénieurs doivent être proactifs, curieux, ouverts, matures, créatifs… HEI recherche donc des étudiants tournés vers l’action, capables de prendre des initiatives et de s’engager dans un projet. Activités sportives, humanitaires, associatives, réalisations, centres d’intérêts particuliers sont autant d’éléments différenciants très prisés par les examinateurs.

Vous l’aurez compris, le jury veut simplement vous connaître pour savoir si vous avez les qualités attendues d’un futur ingénieur. Donc restez vous-même lors de l’entretien ! Avec une bonne préparation tout se passera bien !

Pour en savoir plus

Partages