7 questions les plus fréquentes en entretien d'école d'ingénieur, et comment y répondre

Les admissions Bac+2 permettent aux étudiants prépa externe d’entrer directement en 1re année du cycle d’ingénieur généraliste (3ème année de cursus HEI) sans passer par le cycle préparatoire de 2 ans.

De fin juin à mi-juillet, les étudiants souhaitant intégrer une école d’ingénieur sillonnent la France pour passer les oraux dans chaque établissement. HEI accueille ainsi par an plusieurs centaines d’étudiants en entretiens de recrutement ! Les épreuves orales étant propres à chaque école d’ingénieur, HEI a choisi un type d’épreuves orales :

  • un entretien de motivation et de personnalité, qui s’intéresse au profil de l’étudiant, ses motivations et son projet personnel ;

Il est important de préparer votre entretien d’école d’ingénieur. Que dire ? Quelles sont les questions fréquentes ? HEI vous explique comment réussir vos oraux de recrutement en écoles d’ingénieurs, grâce à son guide sur les questions les plus fréquemment posées et comment y répondre.

Retrouvez également sur notre blog tous les conseils de l’équipe pédagogique d’HEI pour bien préparer votre concours d’entrée en école d’ingénieur.

L’entretien de motivation et de personnalité

Stop aux rumeurs ! Non, les examinateurs ne cherchent pas à vous mettre mal à l’aise ! Les questions du jury visent à approfondir vos réponses et déterminer si la formation choisie est réellement faite pour vous.

Deuxième point important : il n’y a pas d’entretien de motivation et de personnalité type. Si les premières questions sont souvent les mêmes pour chaque candidat, les suivantes sont orientées par vos réponses précédentes. C’est une réelle discussion qui se met en place autour de votre parcours et votre projet professionnel.

Quel est votre projet professionnel ?

Axe central de cet entretien de motivation et de personnalité, la présentation de votre projet professionnel se doit d’être cohérente et démontrer que votre apprentissage dans notre école d’ingénieur est nécessaire à sa concrétisation. Basez vous sur le contenu de votre CV et votre lettre de motivation.

En moins de 3 minutes, vous devez expliquer aux examinateurs :

  • votre parcours scolaire, professionnel et personnel, en mettant en valeur les expériences positives. Quant aux échecs, le jury s’intéressera à la manière et la maturité dont vous aurez fait preuve pour les surmonter et quels enseignements vous en avez tiré,
  • vos défauts et vos qualités,
  • vos aspirations professionnelles,
  • pourquoi la profession d’ingénieur et la formation visée sont votre objectif,
  • en quoi vos formations précédentes s’intègrent à ce projet,
  • et donc pourquoi votre choix se porte sur l’école d’ingénieur HEI.

Pas de panique si votre projet professionnel n’est pas encore très précis. L’important ici est d’argumenter sur le cap que vous vous êtes fixé, et non l’objectif final.

Pourquoi souhaitez-vous intégrer l’école d’ingénieur HEI ?

La question de votre choix d’école d’ingénieur sera toujours abordée. Nous recherchons ici les facteurs différenciants que vous avez retenus et comment ils s’intègrent à votre projet professionnel.

La préparation de votre argumentation passe par une large collecte d’informations sur notre établissement :

  • l’histoire, les valeurs et la réputation de l’école d’ingénieur,
  • ses spécificités (options, langues, stages…),
  • le nombre d’étudiants accueillis,
  • les domaines de formations,
  • les détails du ou des cursus visés et leurs débouchés,
  • son réseau de professionnels et d’établissements partenaires,
  • ses points faibles ou forts…

Qu’est-ce que qu’un bon ingénieur ?

Le jury interroge ici votre conception personnelle du métier d’ingénieur. Renseignez-vous sur les savoir-faire et savoir-être attendus dans la profession : curiosité professionnelle, travail d’équipe, leadership, aptitude relationnelle, responsabilités, bagage technique et scientifique… Vous devez démontrer aux examinateurs d’HEI que votre motivation pour le métier d’ingénieur généraliste repose sur des bases solides.

Pour vous aider, n’hésitez pas à consulter notre article « Pourquoi devenir ingénieur ? » sur le blog d’HEI.

Pourriez-vous nous parler un peu de vous ?

Les examinateurs vont chercher à cerner précisément votre personnalité. Cette partie de l’entretien de recrutement s’intéressera à :

  • vos inspirations et vos valeurs,
  • vos qualités et défauts,
  • votre conception de la vie,
  • votre ouverture d’esprit sur le Monde,
  • votre capacité d’engagement,
  • vos capacités de communication et d’encadrement,
  • vos réalisations…

Donnez des exemples concrets, et ne négligez surtout pas vos activités extra-scolaires et autres centres d’intérêt ! Vos passions et les enseignements que vous avez tirés sont une valeur ajoutée importante. Ils en disent le long sur vous.

Comment vous organisez-vous pour travailler ?

La charge de travail pendant vos futures études d’ingénieur étant importante, le jury veut savoir si vous avez l’autonomie nécessaire pour y faire face. Entre périodes de stages et semaines à l’école, le rythme d’un cursus d’ingénieur demande une certaine adaptabilité. Interrogez-vous sur votre capacité à planifier votre travail scolaire, vos révisions, mais aussi sur vos méthodes.

Comment voyez-vous votre vie professionnelle après votre sortie de l’école d’ingénieur ?

Votre capacité d’anticipation, votre conception du métier d’ingénieur et votre projet professionnel sont ici questionnés sur le long terme. Vous devez réfléchir aux points suivants :

  • comment concilier vie professionnelle et vie personnelle,
  • travailler en France ou à l’étranger,
  • prétentions salariales,
  • conditions d’exercice acceptables,
  • capacité de management,
  • dans quel domaine ou type d’entreprise,
  • sur quelles valeurs reposera votre choix d’entreprise…

Pouvez-vous nous parler d’un fait d’actualité qui vous a récemment marqué ?

Le métier d’ingénieur étant en première ligne pour répondre aux défis de demain, le jury de l’entretien individuel veut connaître votre intérêt pour l’actualité. Ils peuvent ainsi vous demander ce que vous pensez d’un sujet de société ou si vous lisez des revues scientifiques. Leurs question peuvent également porter sur le monde de l’entreprise et de l’industrie.

Encore quelques derniers conseils pour réussir vos oraux de recrutement ?

Se préparer aux entretiens individuels de recrutement en admission post-prépa externe à l’école d’ingénieur HEI nécessite un travail de fond bien en amont du jour du rendez-vous. Savoir comment se présenter, mettre en valeur sa personnalité, son projet professionnel, son parcours, le bagage acquis dans chaque école fréquentée n’est pas un exercice inné.

Le rythme de l’entretien étant intensif, évitez de décrocher, car toute votre attitude doit être cohérente avec votre argumentation. Faites preuve de sincérité (les mensonges sont facilement décelables), de dynamisme, évidemment de politesse, et évitez les réponses stéréotypées. C’est une discussion spontanée pendant laquelle vous devez savoir rebondir aux interrogations des examinateurs, et également échanger en posant des questions en retour.

Maintenant à vous de jouer ! Vous avez toutes les clés en main pour réussir vos entretiens de recrutement à l’école d’ingénieur HEI !

Partages