Tout ce qu'il faut savoir pour trouver un stage d'ingénieur à l'étranger

100% des étudiants ingénieurs à HEI partent 3 mois minimum en stage à l’étranger pendant leur cycle ingénieur !

Que ce soit en stage en entreprise ou pour valider un semestre dans un de nos 110 établissements d’enseignement supérieur partenaires dans le Monde, ces périodes internationales sont obligatoires pour valider votre diplôme d’ingénieur. En termes d’employabilité (c’est-à-dire la maximisation de vos chances sur le marché de l’emploi), les expériences professionnelles à l’étranger sont des atouts majeurs auprès des recruteurs et vous ouvriront les portes de carrières internationales.

Stage en Allemagne, au Canada ou en Malaisie, dans une université étrangère pour préparer un double diplôme ou au sein d’une entreprise experte dans un domaine d’ingénierie… trouver un stage à l’étranger ne s’improvise pas. HEI vous explique comment optimiser vos chances de trouver le stage ingénieur idéal pour valider votre mobilité internationale !

3 critères sur lesquels sélectionner votre stage ingénieur à l’étranger au-delà de l’attrait du pays d’accueil

Votre projet professionnel s’est affiné au cours de vos études d’ingénieur à HEI. Des objectifs de carrière commencent à se dessiner, et constitueront les axes majeurs sur lesquels reposera le choix de votre lieu de stage ingénieur à l’étranger. Mais d’autres critères entrent également en ligne de compte.

L’expertise du pays pour un certain domaine d’ingénierie

Certains pays sont reconnus pour leur expertise dans un ou plusieurs domaines d’ingénierie. L’Allemagne est par exemple spécialisée en ingénierie verte et protection de l’environnement. Les ingénieurs malaisiens sont, eux, experts dans le bâtiment et l’énergie. Vous devez donc baser en premier lieu votre recherche de stages sur la spécialisation qui enrichira le plus votre projet professionnel.

La langue ne doit pas être un frein à votre apprentissage

Une période de stage à l’étranger passe très vite. Alors, pour entrer dans le vif du sujet rapidement, la barrière de la langue ne doit donc pas être un obstacle à votre apprentissage.

Quel que soit le pays choisi, un bon niveau de langue anglaise est indispensable pour débuter sereinement votre stage international. C’est notamment dans cette optique que HEI vient d’ouvrir son cycle préparatoire aux sciences de l’ingénieur à 100% en anglais. Après deux ans d’études à HEI, nos étudiants partent en stage en Angleterre pendant une année pour valider leur Bachelor à l’Université de Greenwich.

Préparez votre future carrière internationale

Si vous envisagez une carrière internationale, pensez d’ores et déjà à cibler les secteurs qui recrutent et les entreprises étrangères susceptibles de vous proposer une embauche à l’issue de votre stage.

Partir à l’étranger, c’est bien… avec des bourses d’études, c’est mieux !

Le financement de votre stage peut être un frein à vos ambitions professionnelles. Rassurez-vous des solutions existent !

Si vous choisissez d’être mobile au sein de l’Union Européenne, vous pouvez bénéficier du programme ERASMUS+ et de sa bourse associée. Si ce programme vous tente, allez faire un petit tout sur le site Génération Erasmus pour découvrir les témoignages d’autres étudiants internationaux et approfondir votre projet de séjour international en prenant contact avec eux.

Pour ceux d’entre vous qui visent des pays plus éloignés, et donc hors UE, la région Haut de France peut vous faire bénéficier de la bourse MERMOZ.

Enfin, certaines entreprises étrangères ou grands groupes industriels octroient parfois des aides financières ou des avantages à leurs stagiaires. N’hésitez pas à poser la question à votre recruteur avant la signature de votre convention de stage !

Comment trouver un stage ingénieur à l’étranger ?

Votre sélection de domaine d’expertise est faite ? Bravo ! Maintenant il s’agit de concrétiser votre choix en trouvant le stage international de vos rêves. Voici quelques pistes de recherche.

Le réseau professionnel international de l’école d’ingénieur HEI

L’école d’ingénieur HEI dispose d’un vaste réseau professionnel et universitaire mondial. 110 établissements d’enseignement supérieur d’Europe, Amérique, Afrique, Asie et Océanie ont notamment établi des partenariats avec HEI. Trois aides à la recherche de stage à l’étranger sont à votre disposition :

  • le service des relations internationales d’HEI facilite la mobilité internationale de nos étudiants en leur délivrant toutes les aides et informations nécessaires à leur projet ;
  • notre très actif réseau HEI Alumni compte plus de 17 000 ingénieurs diplômés de notre établissement, exerçant partout dans le Monde. Ces anciens élèves mettent à votre disposition leurs réseaux professionnels, organisent des évènements pour échanger avec les étudiants, et publient régulièrement des offres de stages sur leur site ;
  • enfin les entreprises partenaires d’HEI proposent de nombreux stages internationaux à nos élèves ingénieurs. N’hésitez pas à venir les rencontrer lors des divers événements organisés par HEI, comme par exemple le Forum des entreprises.

Les autres pistes de recherche de stage à l’étranger

D’autres axes de recherche de stages ingénieurs à l’étranger existent :

  • développez votre propre réseau professionnel grâce aux rencontres professionnelles, salons de l’emploi, réseaux sociaux dédiés (comme LinkedIn), sites web spécialisés…
  • faites appel aux associations et sociétés d’ingénieurs ;
  • découvrez les milliers d’offres de stages disponibles sur le Portail européen sur la mobilité de l’emploi de la Commission européenne ;
  • misez sur les sites de recherche d’offres de stages généralistes, comme L’Étudiant, ou spécialisés ;
  • si vous avez déjà repéré des entreprises internationales qui vous intéressent, rendez-vous dans la rubrique « Carrière » de leurs sites web. Attention, si aucune offre de stage n’est publiée, tentez tout de même votre chance en candidature spontanée !
  • la mission économique française Business France a mis en place son service Civiweb d’offres d’emploi et de stages partout dans le Monde ;
  • enfin des organismes internationaux, comme l’Office franco-allemand pour la jeunesse, favorisent la mobilité des jeunes grâce à leur banque d’offres de stage.

Comment postuler à un stage ingénieur à l’étranger ?

Dernière phase de votre recherche de stage ingénieur à l’étranger : le recrutement. Voici quatre conseils pour décrocher l’expérience de mobilité internationale de vos rêves !

Commencez vos recherches le plus tôt possible

Commencez à chercher un stage ingénieur à l’étranger dans les 6 mois précédant votre départ. Evidemment, plus une entreprise est recherchée, plus il faudra s’y prendre tôt, car les processus de sélection des stagiaires peuvent être longs.

Soignez votre curriculum vitae et votre lettre de motivation

Soignez votre CV et votre lettre de motivation, car ils sont les sésames qui titilleront la curiosité des recruteurs, et vous permettront de décrocher un entretien :

  • votre CV et votre lettre de motivation doivent être rédigés dans la langue du pays d’accueil, ou à défaut, dans un anglais professionnel parfait. Besoin d’un petit coup de pouce linguistique ? La Commission européenne vous propose de déposer, traduire et diffuser vos CV et lettres de motivations en 27 langues via son service Europass ;
  • la mise en page de votre CV doit être claire, simple et structurée pour que le recruteur comprenne en quelques secondes votre parcours, votre projet professionnel et pourquoi vous postulez dans cette entreprise ;
  • originalité ou sobriété ? La réponse réside dans les valeurs du lieu de stage ciblé. Si l’entreprise est connue pour son sérieux, ce sera une candidature tout ce qu’il y a de plus sobre. En revanche, certaines entreprises, comme les start-ups, misent sur leur côté jeune, décalé et innovant. Dans ce cas-là, vous pouvez distiller un peu d’originalité dans votre candidature, en l’accompagnant par exemple d’une vidéo de motivation ;
  • enfin, faites la différence en ajoutant vos expériences extra-scolaires. Ces valeurs ajoutées en disent beaucoup aux recruteurs sur votre personnalité.

Préparez vos entretiens de recrutement

Bravo, votre profil a tapé dans l’œil d’un recruteur ! Mais rien n’est encore joué, car l’entreprise voudra vous faire passer un entretien de recrutement pour entendre vos motivations de vive voix. Rendez-vous au sein d’une filiale française, par téléphone ou en vidéoconférence, quelle que soit la forme qu’il prendra, voici comment préparer et réussir un entretien de recrutement :

  • renseignez-vous sur l’entreprise pour mettre en avant son adéquation avec vos ambitions professionnelles et votre personnalité ;
  • adaptez votre dress code à votre futur lieu de stage ;
  • soignez l’arrière-plan en cas de vidéoconférence ;
  • et rappelez-vous que le recruteur veut découvrir votre personnalité et vos motivations. Il connaît déjà votre parcours via votre CV. Abordez donc cet entretien comme une vraie discussion autour de votre projet professionnel, vos valeurs… bref comme lors de votre entretien de recrutement en école d’ingénieur !

Assurez « le service après-vente » en relançant les entreprises

Parce que votre motivation se lit aussi à l’aune de votre ténacité, n’hésitez pas à relancer les recruteurs. Un email ou un coup de téléphone dans la semaine suivant l’envoi de votre candidature ou votre entretien montrera votre intérêt réel pour l’entreprise et votre proactivité.

Pour plus d’informations sur la mobilité internationale

Vous souhaitez plus d’informations sur les stages ingénieurs à l’étranger ? L’équipe du service des relations internationales de HEI est là pour vous aider :

  • Madame Anne LACOUR, responsable des relations internationales : 03 59 56 69 26 ou anne.lacour@yncrea.fr
  • Madame Priscilla JAROSZ, chargée des échanges internationaux : 03 28 38 48 58 ou priscilla.jarosz@yncrea.f
Partages