Stages internationaux

Faire un stage à l’international

Les différentes possibilités pour valider sa mobilité grâce à un stage sous statut étudiant :

> la « fracture » internationale de 1 mois à la fin de la 3e année (HEI 3) (stage, CDD…)
> une expérience en entreprise à l’international de type « professionnalisation » entre HEI 4 et HEI 5 ou de type « ingénieur » à la fin de HEI 5,
> une ou plusieurs expériences spécifiques à l’international à valider préalablement par le service des stages,

Pour valider sa mobilité sous statut apprenti :
> il faut réaliser une ou plusieurs expériences en entreprise en accord avec l’entreprise avec laquelle l’apprenti a signé son contrat d’apprentissage ; la convention CFA-Entreprise introduit explicitement cette clause de mobilité.

 

Mobilité internationale

Les jeunes peuvent également cumuler des bourses via le Crous pour leur mobilité pour faciliter leur départ et installation dans le pays choisi. Avant le grand départ, les étudiants peuvent s’assurer d’avoir avec eux leur passeport, contacter leur service client téléphonique (free par exemple dont les renseignements se trouvent sur Echosdunet) pour demander toutes infos concernant l’utilisation de leur portable à l’étranger et également contactez l’ambassade une fois sur place pour tout autre question concernant la destination.

Retrouvez toutes infos ici

Réaliser une mission humanitaire

Il est possible de valider sa mobilité à l’international en aidant les autres et en poursuivant un projet bien précis.

Le projet doit être validé par le service international.