Stages internationaux

Faire un stage à l’international

Les différentes possibilités pour valider sa mobilité grâce à un stage sous statut étudiant :

> la « fracture » internationale de 1 mois à la fin de la 3e année (HEI 3) (stage, CDD…)
> une expérience en entreprise à l’international de type « professionnalisation » entre HEI 4 et HEI 5 ou de type « ingénieur » à la fin de HEI 5,
> une ou plusieurs expériences spécifiques à l’international à valider préalablement par le service des stages,

Pour valider sa mobilité sous statut apprenti :
> il faut réaliser une ou plusieurs expériences en entreprise en accord avec l’entreprise avec laquelle l’apprenti a signé son contrat d’apprentissage ; la convention CFA-Entreprise introduit explicitement cette clause de mobilité.

Réaliser une mission humanitaire

Il est possible de valider sa mobilité à l’international en aidant les autres et en poursuivant un projet bien précis.

Le projet doit être validé par le service international.